Le Port Autonome d'Abidjan

Un terminal petrolier du port autonome d'Abidjan

Un terminal petrolier du port autonome d'Abidjan

Le Port autonome d’Abidjan est un établissement public de l’État ivoirien, qui exerce conjointement des missions de service public administratif et des missions de service public à caractère industriel et commercial. Il est géré comme un établissement public à caractère industriel et commercial et est chargé d’exploiter, de gérer et de promouvoir les installations portuaires d’Abidjan à Treichville.

Situé sur les côtes de Treichville (Abidjan sud) en Côte d’Ivoire, il est le plus important port d’Afrique de l’Ouest et le deuxième de toute l’Afrique après celui de Durban, et devant le Port de Lagos et le Port autonome de Dakar. Un port en transbordement et à conteneurs. Grâce au canal de Vridi d’une profondeur de 15 mètres, les bateaux à grand tirant d’eau peuvent accoster dans un port en eau profonde2. Le Directeur Général du PAA est Hien Sié. Le port déclaré sûr et conforme au code ISPS possède des équipements modernes. Il abrite différents activités et services, des usines, des sites de raffinage liés à des entreprises du domaine…

Son trafic contribue à 90 % des recettes douanières du pays et à 60 % du revenu de l’État. 65 % des unités industrielles du pays exercent sur le port, représentant un effectif de 50 000 personnes sur le site. 70 % du PIB ivoirien passe par le port. Ici transitent 70 % des échanges extérieurs des pays de l’hinterland (Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad, Guinée Conakry…). Pour la région c’est un véritable outil de coopération et d’intégration.