JMLS 2016 : 29e édition de la journée mondiale de lutte contre le SIDA en Côte d'Ivoire

Commentaire 0
Catégorie Actualités
24 novembre 2016, Commentaire 0

La cérémonie officielle de commémoration de la JMLS 2016 aura lieu le 1er décembre 2016 au Port Autonome d’Abidjan, sous le haut parrainage du Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, Monsieur Daniel Kablan DUNCAN. Cette cérémonie verra la participation de la Première Dame de Côte d’Ivoire, Monsieur Michel SIDIBE Directeur Exécutif de l’ONUSIDA.

 

 

CONTEXTE

Depuis 1988, date à laquelle l’OMS a proclamé la première Journée Mondiale de Lutte contre le Sida (JMLS), la Côte d’Ivoire s’est résolument inscrite dans cette optique et organise chaque année le 1er décembre, des manifestations commémoratives de la JMLS.

Sous l’égide du Bureau International de la Campagne Mondiale, le thème retenu pour cette année est « Levons la main pour plus de prévention ». Ce thème, en rapport avec les objectifs de l’Agenda 2030 pour le Développement Durable (Ramener à moins de 500 000 le nombre de nouvelles infections à VIH dans le monde d’ici 2020 ; Ramener à moins de 500 000 le nombre de décès liés au sida dans le monde d’ici 2020 et Éliminer la stigmatisation et la discrimination liées au VIH d’ici 2020), a été choisi en vue d’accélérer la riposte contre le VIH pour mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à l’horizon 2030.

L’ONUSIDA affirme également que ces objectifs ne pourront être atteints qu’avec un leadership fort et l’implication des personnes vivant avec le VIH, des communautés et de la société civile. Ce qui permettra de multiplier par deux le nombre de personnes sous traitement en faisant en sorte que 90 % des personnes (enfants, adolescents et adultes) vivant avec le VIH connaissent leur état sérologique vis-à-vis du VIH, que 90 % de ces personnes soient sous traitement antirétroviral et que 90 % de ces personnes sous traitement aient une charge virale indétectable.

A l’occasion de l’édition 2016 de la Campagne Mondiale de Lutte contre le Sida (29ième), la Côte d’Ivoire a décidé de mettre un accent particulier sur l’accélération de la prévention à travers des actions de proximité. Cette campagne vise à promouvoir l’accès à des services de prévention de l’infection à VIH adaptés aux différents besoins pour des groupes spécifiques de personnes (femmes et adolescentes, migrants, Personnes Vivant avec le VIH, populations clés, à savoir les travailleurs du sexe, hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, consommateurs de drogues injectables, ainsi que la population carcérale).

En Côte d’Ivoire, le thème retenu pour cette année, découlant du thème au niveau mondial est : « Agissons ensemble pour plus de prévention » avec pour slogan  « L’élimination du sida, c’est maintenant ou jamais ! ».

Par ce thème, la Côte d’Ivoire s’engage résolument dans l’élimination du sida en donnant accès, aux femmes, aux enfants, aux adolescentes, aux hommes et aux populations clés ; à des services complets de prévention du VIH à savoir l’information, la communication pour le changement de comportement, l’utilisation du préservatif, le dépistage VIH, le traitement ARV y compris des programmes de réduction des risques.

Cette 29ème édition de la journée mondiale de lutte contre le sida se veut également une opportunité de diffusion des acquis de la lutte contre le VIH en Côte d’Ivoire.

 

JUSTIFICATION DU THEME AU PLAN NATIONAL

Le choix du thème « Agissons ensemble pour plus de prévention » n’est rien d’autre qu’une réformulation du thème au plan mondial « Levons la main pour plus de prévention ». Les deux thèmes se veulent mobilisateurs pour la prévention mais le thème national se veut plus poignant et plus incitatif à l’action que la simple levée de main pour dire j’adhère.

Aussi le slogan au plan nationl, « L’éliminination du sida, c’est maintenant ou jamais ! », n’est rien d’autre que le prolongement du désir d’action maintenant pour plus de prévention. En effet, la situation actuelle, en terme de financement, fait dire à tous que la fenêtre d’ici 2020 est une opportunité à ne pas rater. Et que passée cette période et les opportunités de financement actuelles, si l’occasion est manquée, l’avancée vers l’élimination nesera plus possible étant donné que les finacements pourraient s’amenuiser. Et donc l’élimination du sida commence dès à présent (maintenant) si nous voulons la réaliser d’ici 2030.

Il convient de rappeler que sur la base du thème mondial, chaque pays est libre de choisir un autre thème mais celui-ci doit rester aligné au thème mondial.

 

SYMBOLE de la JMLS 2016

Le symbole proposé au plan mondial est la main levée. Chaque doigt de cette main correspond à une action de prévention ou en faveur de la prévention. Au plan national, nous retenons ce qui suit :

Pouce = Communication pour le Changement de Comportement (CCC)

Index = Tester et Traiter pour tous

Majeur = Préservatif

Annulaire = Zéro Discrimination/Stigmatisation

Auriculaire = Zéro violence contre les populations hautement vulnérables

Paume = Respect des Droits Humains pour tous

Ce symbole sera sur tous les supports de communications qui seront produits à la faveur de la JMLS.

 

OBJECTIFS

1- Objectif général

Contribuer à renforcer l’engagement de l’ensemble des acteurs de la réponse nationale pour l’élimination de l’épidémie de sida d’ici à l’horizon 2030.

 

2- Objectifs spécifiques

  1. Sensibiliser l’opinion nationale sur les nouveaux enjeux et défis de la lutte contre l’infection à VIH : les objectifs 2020/2030 ;
  2. Susciter plus d’engagement de la part des communautés en vue du renforcement des interventions en direction des populations les plus exposées au risque d’infection à VIH;
  3. Partager les résultats et les expériences réussies en matière de lutte contre le sida.

 

RESULTATS ATTENDUS

L’opinion nationale est sensibilisée sur les nouveaux enjeux et défis de la lutte contre l’infection à VIH : les objectifs 2020/2030 et la nécessité de renforcer les interventions en direction des populations les plus exposées au risque d’infection.

 

CIBLE

La cible de la JMLS est toute la population avant tout et en particulier les groupes de la population les plus exposés. Cela inclut tant les acteurs de la réponse que les bénéficiaires.

 

ACTIVITES PLANIFIEES

  • Message à la Nation du Gouvernement ivoirien qui sera lu par Dr Raymonde GOUDOU COFFIE, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique. Ce message expliquera les attentes du Gouvernement à travers le thème choisi à l’égard de la communauté nationale, actrice de la réponse locale. Ce message sera enregistré et diffusé la veille de la JMLS. Le Service des Relations publiques du MSHP conduira cette activité avec l’appui du PNLS.
  • La cérémonie officielle de commémoration de la JMLS 2016 aura lieu le 1er décembre 2015 au Port Autonome d’Abidjan, sous le haut parrainage du Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, Monsieur Daniel Kablan DUNCAN. Cette cérémonie verra la participation de la Première Dame de Côte d’Ivoire, Monsieur Michel SIDIBE Directeur Exécutif de l’ONUSIDA.

Cette cérémonie officielle sera meublée par:

  • des allocutions officielles,
  • des prestataions artistiques.
  • Campagne de sensibilisation ciblant les jeunes et en particulier les jeunes filles sur les réseaux sociaux dénommée « Sida, pas par moi ! » ou PPM

Cette campagne aura lieu sur la base d’une plateforme Internet et des réseaux sociaux à travers une application. Cette activité sera le fruit d’une collaboration entre le MSHP, la société de communication Simplify Your Life (SYL) et les partenaires.

Ce campagne « PPM », consiste à offrir aux jeunes utilisant les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) une plateforme d’échanges sur les IST, le VIH et le sida. Il s’agit de mettre à la disposition des jeunes usagers des réseaux sociaux, une application leur permettant de partager leurs posters sur les réseaux sociaux après avoir pris des engagements en faveur de la riposte au sida. Les engagements porteront sur le port du préservatif, le retardement du début des rapports sexuels, le dépistage VIH, des déclarations à l’endroit de leurs pairs, etc.

  • Campagne Radio sur le dépistage VIH et le traitement ARV avec pour slogans : « j’ai fait mon test VIH et je me sens mieux ! » et « avec le traitement ARV, mourir du sida aujourd’hui, c’est bête ! »

Cette campagne vise à sensibiliser la population à faire son test et bénéficier du traitement ARV qui aujourd’hui permet à une personne infectée de vivre aussi longtemps qu’une personne non infectée. Elle sera conduite à travers la diffusion de spots et en particulier à travers les radios de proximité et la RTI. Cette campagne impliquera les radios ayant pris des engagements avec le PNLS et qui acceptent de bonifier la demande du PNLS.

  • Village communautaire

Le village communautaire a toujours l’activité phare du secteur de la société civile organisée à travers une collaboration entre le MSHP, l’Alliance Nationale Contre le Sida-CI et le Réseau Ivoirien des Personnes vivant avec le VIH (RIP+). Les activités qui meubleront le village communautaire sont : (i) Animation de stands; (ii) débats/discuissions publiques sur des thèmes en lien avec le thème de la JMLS

  • Diffusion (re-diffusion) du téléfilm “sida dans la cité” suivie de débats après chaque épisode diffusé. Cette activité est le fruit d’une collaboration entre le MSHP, AIMAS et la RTI avec le soutien financier la Coopération allemande. Ce film a été l’un des films de sensibilisation et d’information sur le sida à succès. A travers cette activité, le PNLS et AIMAS voudraient confronter l’engagement de la vieille génération et de la nouvelle génération des acteurs de la réponse au sida, en particulier dans le monde des artistes et médias.
  • Animation d’émissions radiodiffusées sur le sida en collaboration avec les radios de proximité et communautaires. Cette activité sera menées en collaboration avec les radios communautaires etde proximité désireuses de la participation du PNLS et d’autres acteurs comme le RIP+ à des émissions sur leurs ondes.
  • Marche en la mémoire des « disparus » du sida dénommée “Candle Light” qui sera organisée par le RIP+,en collaboration avec le MSHP et les partenaires de la réponse nationale.

 

  • Opération « Cacao Capote » est une activité que le PNLS conduira en collaboration avec le FNLS et les secteurs Agricole et industriel. Elle consistera à offrir du chocolat et des préservatifs à une personne qui en retour contribuera selon ses moyens à la réponse.
  • Campagne « A la rencontre de la population » se veut une activité du PNLS en collaboration avec les grandes surfaces commerciales. Au cours de cette activité, le personnel du PNLS, à travers la communication interpersonnelle, sensibilisera, informera, communiquera pour un changement de comportement en faveur de la réponse au sida.
  • Journées scientifiques sida est une activité qui vise à vulgariser les résultats de la réponse nationale au sida. Il s’agira de partager les résultats des interventions et de la recherche sur le sida et offrir des espace d’échange entre la population et les acteurs/experts. Tous les thèmes de la lutte contre le sida seront abordés à travers des exposés, des présentation, des panels et des débats.
  • Opération « Nuits de Vie » est une activité de dépistage ciblée sur les populations clés à travers les communes d’Abidjan et sur la base de cartographie programmatique produite par le PNLS. Elle sera conduite par les ONG identitaires en collaboration avec le MSHP et les partenaires.
  • Campagne « Jeunesse scolaire, protège-toi ! » Cette activité consistera à organiser des conférences/débats dans les collèges, ecoles supérieures et universités pour sensibiliser les jeunes, les informer et discuter du changement de comportement en faveur de la réponse au sida. Elle sera organisée par le PNLS en collaboration avec le secteur Education (DMOSS) et le PNSSU.
  • Opération diffusion de messages d’information et de sensibilisation par SMS en collaboration avec les entreprises de téléphonie mobile (MTN, Orange et Moov) sur la période de Novembre 2016 à Janvier 2017. Pour cette activité, le PNLS a déjà l’accord de MTN. Les discussions sont en cours avec Orange et Moov. La cible de cette opération est la clientèle de chaque entreprise.
  • Séances d’information et de débats sur le sida et la PEC en entreprises en collaboration avec la Coalition des Entreprises de Côte d’Ivoire (CECI) et les comités sida des entreprises privées. Les séances consisteront à informer et communique sur le sida et la prise en charge (prévention, traitement soutien, environnement légal, etc.) à l’endroit des employés des entreprises qui en feront la demande. Habitullement, ce sont les entreprises suivantes qui sollicitent ce genre d’activités : Filtisac, SCODI, SIR, SACO, etc.
  • L’équipe conjointe du SNU sur le VIH envisage de mener des activités autour

de la prévention du VIH/sida chez les enfants, les adolescents et les jeunes :

  • un​e journée–débat​sur la prévention chez les ​ enfants, les adolescents et les   jeunes, qui pourrait s’intégrer dans le cadre des “journées scientifiques”
  • lancement du U-report de l’UNICEF
  • lancement de la plateforme ludique « à l’assaut du sida » (ADDS)
  • une activité ludique de sensibilisation à travers la mobilisation de l’artiste musicien Asalfo (Ambassadeur de l’UNESCO, pour l’Education)

Les activités planifiées à l’occasion de cette édition 2016 de la JMLS seront étalées sur une période de près de 2 mois allant de Novembre 2016 à Janvier 2017. Un calendrier précis sera établi et diffusé par le PNLS en collaboration avec les différents acteurs concernés. La coordination de toutes ces activités sera assurée par le PNLS au niveau central. Les Directions Régionales et Départementales du MSHP assureront la coordination des activités comémoratives qui seront organisées en périphéries.

 

ORGANISATION

Afin d’assurer l’organisation de cette JMLS 2016, le PNLS s’entourera d’un groupe technique composé du PNLS, des syructures du secteur public, des organisations de la société civile, des organisation du secteur privé, des partenaires techniques et financiers. Ce groupe travaillera sous la supervision du Cabinet du MSHP et de la DGS.

Des réunions préparatoires seront organisées par le PNLS pour préparer les différentes activités de la JMLS.

Les Directeurs Regionaux de la Santé et de l’Hygiène Publique bénéficieront de l’appui technique du PNLS et de l’appui financier de leurs partenaires locaux en vue de l’organisation d’activités éclatées dans les Régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *